C’est une question que se posent de nombreuses femmes, à juste titre. Si le stérilet se trouve dans l’utérus jusqu’au col, n’y a-t-il aucun risque de gêne pour son partenaire ou soi-même ? Eh bien non. Décryptage d’une idée reçue.

Un stérilet, c’est quoi ?

Un stérilet est un dispositif intra-utérin (DIU) se présentant sous la forme d’un petit objet de 3-4 centimètres en forme de T.

Le stérilet est inséré dans l’utérus par un professionnel de santé (sage-femme, gynécologue, médecin) et se termine par un fil coupé très court à l’entrée de l’utérus. C’est d’ailleurs ce fil qui est à l’origine des questionnements des femmes sur la possibilité de ressentir des douleurs pendant les rapports sexuels.

A noter, il existe deux types de stérilets : au cuivre et hormonal. Tous deux efficaces à plus de 99%, le stérilet au cuivre à l’avantage d’être fonctionnel dès le premier jours de pose, alors qu’il faut attendre 48 heures pour un stérilet hormonal. De fait, le stérilet au cuivre est adapté comme méthode de contraception d’urgence.

Un stérilet ne gêne pas pendant les rapports sexuels

Dans la plupart des cas, le stérilet ne gêne pas du tout pendant les rapports sexuels. En effet, le fil relié au stérilet est suffisamment court pour ne pas être ressenti par le partenaire. En plus, la sensibilité pénienne des hommes est relativement faible.

Du côté des femmes, le stérilet est complètement indolore. Quelle que soit la fouge des ébats, ce dernier ne risque pas de bouger et ne peut donc pas être ressenti par son utilisatrice. Le stérilet est en effet conçu pour correspondre à la morphologie de toutes les femmes, c’est pourquoi il est commercialisé sous plusieurs tailles (standard et short).

Les stérilets sont donc adaptés aux jeunes femmes sans enfant comme aux femmes matures, sans risque de gêne. Quel que soit le stérilet au cuivre de marque ou hormonal que vous choisirez, il conviendra parfaitement à votre corps et ses besoins.

D’où vient alors la sensation de gêne que ressentent certaines personnes ?

Il est vrai que certaines personnes peuvent ressentir de la gêne lors des rapports sexuels, bien que cela soit très rare. Cela peut survenir si le stérilet a migré dans l’utérus de la femme, ce qui reste un cas, encore une fois, extrêmement rare.

Surtout, ce qui peut gêner, c’est le fait de savoir que le stérilet est déjà présent. La femme comme l’homme peuvent se sentir moins à l’aise, et donc moins apprécier le moment présent. Pour beaucoup, l’image du stérilet est semblable à celle du tampon : c’est un dispositif qui bloque une entrée génitale, qui empêche la pénétration.

Cela est pourtant faux, car le stérilet ne gêne pas du tout les rapports sexuels. Rappelons-le, le pénis d’un homme ne pénètre pas l’utérus, mais le vagin : il n’y a donc aucun risque d’y aller trop fort, ni de sentir le stérilet pendant l’acte.